Mon défi 2018

Mon défi 2018

Sur la plupart des blogs de mes « confrères runners-blogueurs », il y a des habitudes prises et jusque-là, je ne dérogeait pas à la règle. Tout au long de l’année, vous avez droit aux articles sur les récits de course, sur les tests de matériel, certains prodiguent même des conseils running (ce que je ne ferai pas moi-même), en fin d’année c’est le traditionnel « bilan de fin de saison » et en janvier, tout le monde poste sur programme pour la saison à venir. Cette année, je ne vous ai pas proposé ma liste de courses prévues pour 2018, non pas que je n’ai rien programmé mais parce que j’ai eu du mal à rentrer dans mon objectif. Maintenant que je prends un peu mieux la mesure de l’engagement, je peux vous en parler.

Si j’ai été si peu bavard cet hiver, c’est parce que j’avais autre chose en tête. Tant que la neige était là, j’avais un autre petit défi, celui d’apprendre la « bonne » technique du ski de fond. Cela fait plusieurs années que je chausse les skis de skating mais tout seul, en autodidacte et chaque fin d’hiver le constat reste le même : il me manque la technique, j’avance surtout à la force des bras et je me fatigue trop vite. J’avais besoin d’apprendre la glisse et cette année, j’ai pu prendre des cours. J’y ai pris beaucoup de plaisir, j’ai beaucoup progressé et les sensations s’en trouvent fortement améliorées. Ces 7 séances de cours, ponctuées par 2 ou 3 autres sorties solo m’ont permis d’avancer et ma saison hivernale s’est brillamment conclue par un test ESF et l’obtention du 3° degré et une jolie étoile d’or !

      

Mais maintenant, la neige commence à faire défaut et il est temps de rechausser les baskets. Il y a eu 2 déclics qui m’ont fait basculer de plein pied dans la saison de trail : d’abord l’assemblée générale du Team Trail Jura où le sujet principal était évidemment le trail, et ensuite une conférence avec Florian Schäfer, coach sportif et accessoirement multi-champion du monde amateur dans sa catégorie d’âge en Aquathlon (natation + course à pied). Nous y avons discuté planification de l’entrainement et quelques sujets annexes. Tout ça m’a remis dans le bain et m’ont permis de me tourner enfin concrètement vers mon défi 2018.

Mais je ne vous ai pas encore parlé de celui-ci. Si vous vous souvenez, après avoir fini enfin ma TDS en 2016, je m’étais mis en quête de points pour pouvoir me préinscrire à l’UTMB. La désillusion est vite arrivée après mon abandon à l’Ultra Pas du Diable fin avril 2017. Pour obtenir les points manquants, j’aurais dû reprogrammer ma saison avec de grosses courses mais je n’avais plus envie et j’ai mis de côté l’idée de faire le tour du Mont Blanc avec 2000 copains… Mais vous me connaissez un peu maintenant, il fallait que je trouve autre chose. Et courant 2017, j’ai entendu parler d’une nouvelle course, pas loin de la maison, moins cher que l’UTMB, sans points et qui peut se courir dans des conditions beaucoup plus cool. Ca s’appelle l’ULTRA 01 XT.

  • ULTRA parce que la course propose un parcours de 167km et plus de 6000m de dénivelé. J’aurai donc l’occasion tout de même de tenter un 100 miles.  
  • 01 parce que ça se passe dans l’Ain, au sud du massif jurassien. Plus précisément au départ d’Oyonnax (vous savez, la petite équipe de rugby de Top14 qui vient de faire tomber tous les « gros » du championnat !), mon lieu de travail.
  • Et XT, ça vous parle ? Les plus aguerris reconnaîtront là les initiales d’un nom connu dans le monde du trail : Xavier Thévenard. Et oui, c’est un peu sa course ! Il en a dessiné le parcours et prenant soin de le faire passer par chez lui, le fief de son enfance du côté d’Hauteville.

Finalement, cette course ne présente que des avantages et surtout, l’organisation à prévu de pouvoir la courir en mode « Free », c’est-à-dire avec pacers, ravitaillement hors-zones et portage possible. Si cette version ne permet pas l’obtention de points ITRA, elle a l’avantage de pouvoir appréhender sereinement la distance en se mettant dans les meilleures conditions pour la terminer.

Malgré cela, un tel objectif, ça se prépare et voilà donc 2 semaines que je prépare mon plan d’entrainement, je viens de le finir. Comme je vous l’ai dit, j’ai enfin basculé sérieusement du ski au trail et je viens donc de boucler ma première semaine avec de la piste et une séance VMA, du seuil et de l’endurance sur sortie longue. Le programme, s’il n’est sans doute pas parfait, je ne suis pas coach, il me semble équilibré et progressif. Nous verrons dans quelques mois et après sans doute de petits ajustements.

Le programme prévoit également quelques courses de préparation. Des épreuves où j’irai pour faire des kilomètres, du dénivelé et du temps de course, aucun objectif de performance. J’ai déjà commencé il y a 2 semaines avec un 27km/1100m D+ au Trail de la Croix du Dan à Poligny. Une vraie course de reprise qui m’a fait comprendre que j’avais besoin de remettre un peu de pratique en basket. Si côté cardio tout est bien allé, ce sont les quadriceps que je n’ai pas fait travailler cet hiver qui ont parlé…

Pour les autres courses, j’ai prévu :

Trail des Reculées – Lons-le-saunier – 8 avril : 46km et 1700m D+
Cette course, je la connais quasi par cœur et chaque année elle sert déjà de préparation. Cette année, j’emmène un collègue de boulot qui n’a fait plus de 25km en trail. Je vais donc gérer, avec lui, tout le début de course pour profiter au mieux de la magnifique reculée de Baume-les-Messieurs.

 

 

Trail des Lacs – Clairvaux-les-Lacs – 29 avril : 55km et 2000m D+
Encore un terrain connu mais c’est une nouvelle distance sur un nouveau tracé. J’en connais la moitié et je découvrirai le reste. Encore un bon moment a passé puisque les organisateurs sont des copains.

 

 

La Promenade du Bûcheron – Hauteville – 12 mai : 70km et 3000m D+
Cela fait plusieurs années que je veux aller faire un tour sur cette course sans en avoir l’occasion. Cette fois, c’est la bonne. Surtout, c’est une épreuve qui me permettra de reconnaître un certain nombre de sentiers qui seront empruntés par l’Ultra 01XT.

 

 

Relais AEPV – Nantua – 26 mai : 5km solo + 5km en groupe
Je me suis engagé avec les collègues du boulot alors on tentera de faire mieux que l’année dernière. Ça remettra aussi une séance de vitesse après 3 longues courses.

 

 

Transju’Trail / Course nocturne – Morez – 2 juin : 24km et 1400m D+
Nouveau format pour cette Transju’Trail parcourue en long, en large et en travers. Surtout, ça fera faire une séance de nuit.

 

Tout ça doit normalement m’emmener en forme pour ce défi de l’année, enfin je l’espère…

Vu le morceau qui m’attend, je me suis arrêté là pour la planification de l’année, je crois qu’il sera bien temps de voir cela un peu plus tard…

Cette fois, vous savez tout, vous savez que je m’engage encore sur un truc un peu débile mais pas irréalisable. J’en profite pour faire un appel : si certains seraient tentés pour venir m’accompagner quelques kilomètres de l’Ultra 01XT, pour m’assister durant l’épreuve, ce sera avec plaisir et vous me rendrez un grand service. Je dois encore éplucher de près le règlement de course pour connaître toutes les contraintes. Si vous êtes intéressés, contactez-moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu