Quelques news

Quelques news

Ca faisait un petit moment que je ne vous avais pas donné de nouvelles… Il faut dire que les dernières semaines ont été chargées et que celles qui arrivent ne s’annoncent pas de tout repos! Je vous avais laissé après le DuoTrail des Crozets et après ça, il y a eu l’OTTHB et la Course de la Passerelle.

OTTHB – Oyo Trail Tour Haut Bugey

Le septembre naissait une nouvelle épreuve dans le massif jurassien : l’OTTHB. Avant, à Oyonnax, il y avait l’Oyonnaxienne, une course de 12km que j’avais toujours un peu boudé car d’abord côté calendrier, elle avait souvent lieu la veille des 7 Monts et aussi parce qu’elle débutait pas 2km de bitume qui ne me faisaient pas très envie.

 

Mais là, changement complet et radical : 3 distances au programme (6, 12 et 25km) et en pleine nature. Mon patron ayant participé au sponsoring, j’ai récupéré un dossard gratuit. Je cours donc le 25km sous les couleurs de LANDOIN. Même si la course est dans l’Ain, on retrouve quelques têtes jurassiennes. Je rencontre ici aussi d’anciens collègues de la Plastic Vallée.

Côté course, après un départ en longue montée, c’est assez compliqué de maintenir un rythme élevé. Rapidement, je marche dans les côtes et relance dès que c’est possible. Les descentes restent mon point fort et je rattrape assez facilement les coureurs qui m’ont doublé avant. Après 1h de course, je passe sans m’arrêter le ravitaillement du lac Genin. Nous avons parcouru 8km et plus de 400m de D+. La suite est un parcours en légère montée jusqu’au  12° où nous attend un mur! Très court mais les mains seront bien utiles pour grimper! Nous arrivons en haut d’une falaise avec vue sur Oyonnax au loin. C’est ensuite plutôt vallonné, avec une belle descente pour rejoindre le 2nd ravito où je bois juste un verre en passant. Les sensations sont bonnes et je ne veux pas m’arrêter sur ma lancée. Il me reste une grosse bosse avant une longue descente de plusieurs kilomètres dans les bois. Le chemin est très agréable et le balisage très bien fait. A ce moment là, je n’ai personne devant et personne derrière mais cela va vite s’arrêter car en bas, on rejoint le parcours du 12km et le dernier ravitaillement commun. Là encore je ne m’arrête pas. C’est peut-être une erreur car juste derrière, dans une petite montée, je suis pris de crampes et de douleurs dans les cuisses. La longue portion plate qui suit m’est très difficile, j’ai l’impression de ne pas avancer. Je serre les dents malgré que je me fasse reprendre par un coureur. Quelques hectomètres plus loin, je rattrape Madeline et Mathilde parties sur le 12km. Je les dépasse ne les encourageant tout en tentant de faire bonne figure malgré les douleurs. Mais comme c’est la fin, je résiste encore un peu pour passer la ligne des 25km et 1160m D+ en 1h58. Je me classe 33° sur 120.

Ce nouveau format est vraiment chouette, une aire de départ et d’arrivée (le parc René Nicod) bien adapté pour l’occasion, les parcours exigeant mais très natures et agréables, une organisation bien faite. Vraiment, je peux vous conseiller cet OTTHB !

 

La Course de la Passerelle

Le week-end qui suit, c’est notre week-end, celui des Lacets des Lizon, avec la course que nous organisons, la fameuse Passerelle ! Le samedi 30 septembre, ce sont d’abord près de 260 enfants de la région qui sont venus courir quelques centaines de mètres sous la pluie. Il ont été très courageux et notamment mon fils Lenny pour sa 2° participation. Même s’il se classe avant dernier, il a couru tout le long sans s’arrêter, malgré une chute. Bravo!

Le lendemain, pour les adultes, nous avons eu plus de chance avec la météo. La brume cachait un peu les paysages mais derrière les nuages, le soleil était au rendez-vous. Pour ma part, j’ai tenu le micro toute la matinée : avant la course pour mettre un peu l’ambiance, au départ pour le briefing, sur la ligne pour annoncer les arrivées et au podium pour la remise des prix. Une expérience intéressante que je suis près à renouveler l’an prochain. Cette fois, c’est Laetitia qui a couru ses 12km en 1h41. C’est un bon temps pour elle, elle laisse 8 personnes derrière. Tout le monde est reparti content de ce week-end et c’est tout ce qui nous importait !

Et maintenant?

Et bien ce week-end, c’étai repos … ou presque ! Samedi, les enfants étaient invités pour les anniversaires de leurs copains respectifs. C’était l’occasion pour nous d’aller découvrir des endroits nous n’étions jamais allés. Nous sommes donc allés faire une rando-course entre Villard-saint-Sauveur et Longchaumois sur un parcours sympa de plus de 16km et 800m de D+. Une bonne ballade de 3h !

Les entraînements continuent tranquillement et le week-end qui arrive, ce sera à nouveau une course pour Laetitia et je la suivrai en spectateur avec notre bonhomme. Elle ira donc parcourir les 11km de la Foulée des Combes aux Moussières dimanche.

Et puis après, ce sera encore un gros objectif de la saison avec le Festival des Templiers. Et tant qu’à faire 6h de route pour rejoindre Millau, autant ne pas y aller pour rien! Du coup, je serai le vendredi soir sur la Midnight Templiers, course nocturne de 18km. Le samedi, je serai sur le salon du trail pour tenir le stand des courses du Jura. Enfin, dimanche, je m’alignerai sur le Grand Trail des Templiers avec ses 76km.

Pour terminer le mois d’octobre, Laetitia et moi seront sur le 11km de l’Izernight où nous irons défendre les couleurs des Lacets du Lizon pour tenter de remporter le challenge des clubs avec les copains.

 

Alors oui, je ne vous avais pas donné de nouvelles depuis un certain temps mais vous le voyez, l’emploi du temps était bien rempli et les semaines à venir s’annoncent tout aussi intenses !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu