A une semaine de la Transju’Trail

A une semaine de la Transju’Trail

transjutrailDans une semaine, c’est la Transju’Trail et je vous avoue que j’ai un peu peur de ce que je vais y trouver… surtout côté météo ! Alors que ce week-end, les conditions climatiques poussent les organisateurs à être très prudents (de nombreuses courses écourtées comme le Grand Raid 73, la Maxi-Race d’Annecy carrément annulée…), que nous attend-il pour la semaine prochaine ?
Me voilà donc à faire le tour des sites météo pour en avoir une idée : Météo France annonce un retour de quelques rayons de soleil en cette fin de week-end mais de courte durée puisqu’il devrait pleuvoir à nouveau mardi, la chaine météo prévoit un temps mitigé pour dimanche prochain, météo consult table sur un ciel voilé mais sec. De manière plus régionale, pour le moment, emotionjura ne prévoit que jusqu’à jeudi et il pleut, echallon météo indique un temps instable avec un indice de 2/5… Et tous prévoit tout de même de la fraicheur.

Bon, ce qui est sûr, c’est que l’été ne sera encore pas arrivé pour la course mais les conditions devraient tout de même être bien moins pénibles que ce week-end ! Et puis, si en ce moment on nous dit que l’an dernier à la même époque il y avait 15°C de plus, moi je me rappelle bien qu’ne 2012, j’ai relié Le Balancier à la Combe du Lac sous la pluie !!!

Et puis, hormis ma crainte sur le temps, il y aura aussi la découverte parce que la 6ème édition de la Tranju’Trail fait peau neuve (c’est le slogan de la course cette année). En effet, jusque là, les 3 épreuves au départ de Mouthe pour le 72km, de Morez pour le 36km et du Balancier pour le 18km arrivaient toutes à la Combe du Lac à Lamoura. Seulement voilà, cette année, la Transjurassienne (la fameuse course de ski de fond) a bien failli ne pas avoir lieu, non pas par manque de neige mais parce qu’elle traverse un site Natura 2000 dans le lequel vit le Grand Tétra, une espèce protégée. Les organisateurs (Trans’Organisation) n’ont pas voulu prendre de risque sur la version Trail en maintenant les départs mais en changeant le site d’arrivée pour le situer aux Rousses, à l’Omnibus.

Du coup, ce sont 3 nouveaux parcours que nous allons découvrir avec des passages inédits mais en conservant toujours l’ascension de la Dôle devenu un incontournable de la course. La nouvelle formule propose donc des distances un peu modifiées avec des noms que permettent de bien les identifier : La Transju’Trail pour la version 70km et +3200m, Le Marathon de la Transju pour le 36km et +2000m et le Semi-Marathon de la Transju pour le 25km et +1100m.

Pour ma part, j’ai fait le choix du Marathon de la Transju, ayant fait la « petite » l’an passé et n’étant pas près pour affronter les 70km. J’ai hâte d’y être pour découvrir ces nouveaux paysages et aussi pour retrouver les copains trailers !
Côté préparation, ça ne s’est pas trop mal passé avec quelques belles sorties malgré les averses des derniers jours. DImanche, encore une sortie de plus d’une heure avec les Lacets du Lizon et puis il me restera une ou deux séances avant une phase de repos les derniers jours. Une petite douleur au genou se réveille de temps en temps, surtout lorsque j’emprunte le bitume, moins dans les chemins (comme quoi c’est vraiment pas fait pour moi la route !). Cette année encore et comme à l’écotrail des lacs le mois dernier, mes parents seront dans le Jura, je garde l’espoir de les voir à l’arrivée mais jusque là, cette satanée météo ne l’a pas permis !

Comme on dit : « y’a plus qu’à » alors rendez-vous après la course pour le compte-rendu.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu