Le Trail taxé par la FFA ?

Alors qu’il y a quelques jours, je vous faisais part de mon indignation envers les tarifs de plus en plus “intéressés” des courses dites hors stades (donc en dehors du stade, sur route ou dans les chemins), voilà que le président de la Fédération Française d’Athlétisme tente une récupération en annonçant un prélèvement sur l’inscription de chaque participant à ces épreuves!

Je vous le disais, cela devient cher pour le participant de s’inscrire sur les épreuves prestigieuses telles que les marathons ou autres UTMB et consors. Moi, ce que j’aime, c’est courir les sentiers, découvrir des panoramas, partager des moments d’effort avec des amis coureurs, les discussions d’avant ou d’après course autour d’une bonne bière,… et ça, les seuls endroits où je le trouve, c’est sur les trails, notamment les courses “modestes” près de chez moi, organisée par des associations. Ces épreuves sont encore celles qui restent abordables en terme de coût et elles sont pour moi les meilleures. Oui mais voilà, ces mêmes courses sont organisées pour la grande majorité par des associations et non des clubs, et par conséquent non affiliées à la FFA. Et c’est bien ce qui dérange Bernard Amsalem, le président de la Fédé car de ces courses, il n’en touche rien! Potentiellement, ce sont des milliers de coureurs qui s’inscrivent tous les week-ends à des courses dont la FFA ne récupère rien. En fait, on estime à 9000 le nombre d’épreuves hors stade et seulement 10% sont organisées par des clubs FFA. Vous voyez bien là le manque à gagner!

crédit image "des bosses et des bulles"
crédit image “des bosses et des bulles”

Ce que Bernard Amsalem souhaite, c’est qu’il n’y ait plus une course en France qui ne soit organisée sans l’aval de la FFA. Et il va même plus loin en proposant de prélever sur les droits d’inscription des coureurs une somme. Il justifie cette “taxe” en expliquant que les coureurs seraient ainsi ralliés à la Fédé. Quels avantages? Une gestion des certificats médicaux et un accès internet à des conseils, plans d’entrainement et bon de réductions… Pour rappel, la FFA diffuse depuis plusieurs années une licence “loisir” valable 1 an appelée “Pass’Running” au tarif de 25€ qui offre exactement les mêmes avantages avec en plus une assurance en cas d’accident! Autrement dit, ce prélèvement ne rapporterait pas grand chose au coureur mais beaucoup à la Fédé! Imaginez que la FFA prélève par exemple 1€ par participant à la SaintéLyon. La course a rassemblé près de 14.000 coureurs l’hiver dernier, soit 14.000€ directement dans la poche de la fédération ou 14.000€ de moins dans les caisses des organisateurs, c’est selon si vous voyez le verre vide ou le verre plein!

Bon, je ne me fais pas tellement de souci pour Extra Sport qui organise aussi les Trail des Forts de Besançon, les différents formats du Lyon Urban Trail ou encore le Trail de St Jacques. Mais avec mon association des Lacets du Lizon, nous organisons la Course de la Passerelle début octobre qui compte depuis 2 ans près de 150 participants. Pour parcourir les 12km, nous vous demandons 10€ et vous pensez bien que ça n’est pas en pratiquant des tarifs accessibles à tous que nous faisons un gros bénéfice. Alors si la FFA vient nous prélever 1€ par inscription (c’est un exemple, aucun montant n’a été communiqué), c’est clair que le budget s’en trouvera directement impacté. La contrepartie sera forcément soit une augmentation des droits d’inscription (ce qui va à l’encontre de mon précédent article) soit une diminution des dépenses, impact donc sur les prestations offertes : ravitaillements moins garnis, moins de lots pour les participants et gagnants, …

Ce qui fait peur, c’est qu’une partie des démarches voulues par Bernard Amsalem serait déjà en discussion avec le Ministère de la Jeunese et des Sports. Tiens, d’ailleurs, la jeunesse, n’est pas celle qui aurait le moins de moyens pour s’inscrire sur les courses hors stades? Encore une démarche qui va bien à l’envers!!!

Et pourtant, au départ, je me disais que de faire du Trail une discipline d’athlétisme pourrait permettre de mieux la structurer et la faire grandir mais pas comme ça, pas pour remplir les poches d’une fédération qui me semblent être déjà suffisamment garnies! Alors traileurs, coureurs hors stades, organisateurs, sympathisants, défendez nos valeurs de liberté, de partage, faites en sorte que nos petites courses si sympathiques puissent perdurer, rebellez-vous et ne laissez pas faire. Ça vaut ce que ça vaut mais une pétition tourne en ce moment, je l’ai déjà signé, faites-en de même, ça ne coûte rien : http://www.petitions24.net/contre_le_prelevement_une_partie_des_droits_inscriptions_par_ffa

MISE A JOUR DU 25/03/2015 :

Aujourd’hui; lors de l’ouverture du Sommet de la Course à Pied à Paris, Bernard Amsalem est revenu sur sa déclaration faite en Bretagne sur la “taxation” des courses hors-stade. Il nuance ses propos en affirmant ne pas vouloir taxer les participants mais simplement en précisant que la FFA doit être un acteur de ces courses hors-stade en devant organisateur de courses sur route. Il aurait fallu à priori comprendre que la Fédé est en fait un bon samaritain qui viendrait au secours des coureurs hors-stades en apportant sécurité, protection et conseils. Moi je comprends surtout que la FFA cherche à toucher le plus de monde possible pourvu que ça rapporte…

Mr Amsalem, faites-donc comme bon vous semble, tu moment que vous laissez le trail tranquille ! Affaire à suivre…

Allez, je vous laisse vous faire votre opinion avec la vidéo (publiée par Run, Reporter, Run) :

Cet article a 7 commentaires

  1. Avatar

    Alors, c’est qui qui va la choper la délégation auprès du ministère ?

    Pas sur que ça passe, la fédé de randonnée devrait être aussi sur le coup, il y a un business pour les BE accompagnateurs en moyenne montagne sur les stages UTMB, une proximité avec la marche nordique et une légitimité sur le milieu de pratique.

    En tout cas je signe.

  2. Avatar

    Bonjour,

    Je pense que c’est un peu tôt pour connaitre d’éventuels retours ?

    1. lolotrail

      Effectivement, bien qu’il y ait eu une grande mobilisation sur les réseaux sociaux contre ces projets qui vont à l’encontre des valeurs de notre sport, je n’ai pas vu de réaction de la part de l’intéresse.
      Correction : les réponses sont arrivées quelques heures après ce commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu