Fitbit Surge : étonnante !

Fitbit Surge : étonnante !

Jusque-là, pour mes activités sportives, j’ai toujours fait confiance à des montres cardio-GPS de référence comme la Suunto Ambit 3 Peak que j’utilise au quotidien ou les marques reconnues pour leur expérience dans le domaine comme Polar ou Garmin. Et puis j’ai découvert la Fitbit Surge et je dois dire que j’ai été agréablement surpris !

logo

Fitbit est une société américaine récente puisque fondée en 2007. Elle est issue de la mode émergente du bien-être et de la santé qui a vu se développer tout un tas d’objets (connectés ou non) nous permettant de mesurer notre activité au quotidien : nombre de pas, calories, distance parcourue… les produit Fitbit vous suivent partout, ce sont des Traqueurs d’activité.

test-fitbit-surge

En anglais, Surge traduit la notion de mouvement (poussée, élan). Fitbit présente alors une montre qui va vous inciter à bouger, à vous mettre en mouvement ! Si la plupart des modèles Traqueurs d’activité suivent vos activités de tous les jours, Surge va un peu plus loin en embarquant un cardiofréquencemètre et un GPS.

Elle présente alors des caractéristiques similaires aux montres GPS pour la course à pied. Est-elle au niveau ? Peut-elle rivaliser ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Avant de parler de l’efficacité de la montre, voici ces principales caractéristiques :

  • Ecran tactile
  • Accéléromètre
  • Gyroscope
  • Boussole numérique
  • Moniteur de fréquence cardiaque optique
  • Altimètre
  • Détecteur de lumière ambiante
  • Vibreur
  • Résistance à l’eau 5 ATM
  • Autonomie de 7 jours, GPS 10h
  • Bluetooth

Surge paraît donc avoir tout pour bien faire !

fever-2016-09-08-1816-05900

La Surge est livrée dans une belle boîte transparente avec un joli packaging. Dès la découverte, on voit une montre au design moderne mais aussi passe-partout qui se prête à toutes les situations de la vie de tous les jours, au boulot comme au sport !

Dans la boîte, la Surge évidemment, les documents de garantie, câble de charge USB et dongle pour la connectivité.

Pour revenir sur le design, j’aime assez ses lignes simples, rectilignes, ce qui me change de mon Ambit. Elle est d’ailleurs beaucoup moins volumineuse, le capteur GPS étant bien mieux intégré. Ses dimensions peuvent aussi paraître comme un point faible car du coup, l’écran carré ne fait qu’1.25 pouces. Il propose donc moins d’options d’affichages même reste lisible malgré tout. Et puis la fonction tactile est assez intéressante pour passer d’un écran à l’autre mais ne fonctionne apparemment pas pour passer dans les sous-menus, il faudra tout de même appuyer sur les 3 boutons disponibles.

Son bracelet en caoutchouc est très agréable à porter. Pas d’irritations, pas de problèmes d’allergie. Par contre, il propose un dessin en relief qui viendra capter toutes les poussières qui sur le noir, se voient plutôt bien !

tracker

Et oui, c’est bien là sa principale fonction. Grâce aux éléments détecteurs de mouvement (accéléromètre, gyroscope, altimètre, boussole), la Surge n’aura aucun mal à compter vos pas, mesurer la distance parcourue chaque jour, le nombre d’étages gravis, les calories dépensées…

En direct, vous pouvez alors visualiser ces informations sur la montre, d’un glissement de doigt ! Vous pourrez aussi consulter les données après synchronisation sur l’application Fitbit sur téléphone ou ordinateur. Nous reviendrons plus tard sur celle-ci.

J’ai donc porté la montre tous les jours durant un mois et suivi ces informations. C’est vrai que ça en dit beaucoup sur le mode de vie. Notamment, en prêtant la montre à mon épouse, je remarque qu’elle bouge bien plus que moi durant sa journée de travail ! C’est intéressant pour repérer par exemple les périodes de la journée plutôt inactives pour se forcer à aller marcher un peu.

Mais la Surge est aussi un traqueur « d’inactivité » car elle suivra aussi, si vous la portez la nuit, la qualité de votre sommeil en détectant les périodes où vous dormez profondément, celles où êtes agités et enfin lorsque vous êtes réveillé. Là encore, déterminer les moments de sommeil profond et d’adapter ses horaires de coucher et réveil en fonction pourrait vous aider à mieux recharger les batteries !

fever-2016-10-11-2139-38590

La Surge est dotée d’un moniteur de fréquence cardiaque optique. Ceci veut simplement dire qu’au dos de la montre se trouve 2 petites lumières vertes qui vont compter vos battements de cœur à travers la peau sur le poignet. Exit donc la ceinture cardiaque, ce qui n’est pas un mal car je ne me vois pas en porter une toute la journée, pendant les activités sportives, c’est déjà bien.

J’avais déjà pu tester ce type de cardio avec l’Epson Runsense et je dois dire que cela ne m’avait pas convaincu car souvent sujet à des pertes d’informations (battements non détectés). La façon de porter la montre, de la serrer, était alors primordiale pour avoir une bonne mesure.

Avec la Surge au poignet, j’obtiens immédiatement une mesure et elle n’a jamais défailli ! En comparant la mesure instantanée avec la Suunto Ambit 3 Peak, à quelques battements prêts, les valeurs sont les mêmes, elle semble donc efficace.

Utilisée en course, par contre, si les moyennes sont à peu près les mêmes, les courbes sont au final assez différentes. Il y a donc à mon sens bien un écart de précision entre la mesure sur le torse et au poignet. Laquelle est la bonne ?

course

Si la Surge suit vos activités au quotidien, elle vous propose aussi de vous aider dans vos diverses séances sportives : fitness, musculation, tapis de course, golf, randonnée, course à pied, … Dans certains cas (ceux où vous êtes censés vous déplacer), la fonction GPS s’active. Pour les autres, seul le capteur de fréquence cardiaque sera disponible.

Je n’ai pas testé tous ces modes, ce qui m’intéressait surtout sur cette montre, c’était la partie traqueur et le suivi GPS sur les séances de running.

entrainement

gps

La différence entre ce modèle Surge et les autres traqueurs Fibtit, c’est qu’il intègre un capteur GPS. Outre le suivi d’activités, la Surge dispose de menus Course ou Randonnée avec lesquelles vous pourrez suivre votre sortie « à la trace » !

Toutes mes sorties running durant le test ont alors été faites avec 2 montres : la Fitbit Surge et la Suunto Ambit 3 Peak.

C’est de là que viens ma principale satisfaction car la Surge se comporte vraiment bien en course : toujours aussi agréable à porter malgré la sueur, une détection GPS très rapide (presque aussi rapide que l’Ambit) et surtout un suivi GPS précis avec très peu de décalage comparé à la Suunto. Vous pourrez donc faire largement confiance à la Fitbit Surge pour vos sorties Running.

Le petit bémol vient de l’altimètre qui lui, par contre, est largement moins précis (Suunto possède un altimètre barométrique).

simple-b-cssdisabled-png-hf99916b7227a3c85904e2707c1656888

Comme pour tous les autres traqueurs Fitbit, la Surge envoie ses informations sur la plateforme Fitbit. Il vous suffit de créer votre compte et de renseigner l’appareil connecté pour pouvoir suivre et analyser vos données. L’application est disponible sur internet mais aussi sur PC dans le Windows store et sur Android pour le smartphone/tablette (et sûrement sur Apple mais je ne suis pas équipé). La connexion peut se faire sans fil en Bluetooth (grâce au dongle).

Vous y retrouverez alors toutes vos informations : nombre de pas, calories, étages, distance, période d’activité… et si vous utilisez le traqueur pour garder votre ligne, vous pourrez aussi renseigner le contenu de vos repas (il vous fera alors la balance entre calories prises/dépensées) ou encore la quantité d’eau que vous avez bu. Evidemment, vous pouvez définir vos objectifs et l’appli vous sortira tout un tas de graphiques pour vous aider dans votre suivi.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé l’application assez conviviale même si à mon sens, les données de vos sorties running (et donc avec GPS) sont peu évidentes à trouver mais elles sont bien là !

fever-2016-10-11-2220-03983

La Surge possède une connexion Bluetooth. Elle est alors capable de vous alerter lorsque vous recevez un appel ou un SMS. Pour ce dernier, vous pourrez retrouver l’intégralité du message sur votre montre. Par contre, contrairement à ma Suunto Ambit 3 Peak, vous n’aurez pas les alertes mail, Facebook, etc…

fever-2016-10-11-2215-24101  fever-2016-10-11-2219-01347

Outre toutes les possibilités présentées ci-dessus, la Surge possède également une fonction alarme qu’il vous faudra configurer sur l’application (pour régler l’heure, les jours du réveil, …) ainsi qu’un chronomètre (compte à rebours qui m’a servi à faire cuire mes œufs à la coq !).

Côté autonomie, en simple traqueur, j’ai pu utiliser la montre jusqu’à 5 jours sans la charger. C’est sûr que lorsqu’on est habitué à Suunto, c’est très peu mais j’ai trouvé cela suffisant. La batterie se décharge plus vite lors des séances de sport avec suivi GPS, c’est normal. Si la transmission de données peut se faire sans fil, il faut tout de même penser à la brancher de temps en temps pour la recharger…

Depuis le temps que je souhaitais tester un traqueur d’activité, je n’ai pas été déçu ! La Surge fait largement le boulot, j’y retrouve toutes les informations auxquelles je pouvais m’attendre. Avec la fonction GPS supplémentaire, elle permet même de suivre les sorties running, un vrai point fort à mon sens. Et puis son design et son confort m’ont vraiment plu. Franchement, c’est un beau produit qui fait ce qu’on lui demande !

C’est à mon avis un modèle hybride entre le simple traqueur et la montre de sport. Elle en fait plus que la première catégorie mais n’est pas encore au niveau de la deuxième. Je la conseille donc aux personnes qui souhaitent suivre leur activité de tous les jours avec de temps en temps une séance sportive ou aux personnes qui se mettent au sport (ou aux confirmés peut exigeants) et qui souhaitent suivre leur séance grâce au GPS pour un prix raisonnable car la Fitbit Surge est à moins de 200€.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu