Pic de  l’Aigle

Pic de l’Aigle

Avec les Lacets du Lizon, on avait prévu une sortie raquettes sur les Monts Jura mais avec les conditions climatiques du moment, nous avons préféré une petite randonnée familiale du côté du Pic de l’Aigle.

Le pic de l’Aigle est un pli synclinal jurassien qui culmine à 993m entre La Chaux du Dombief et La Chaux des Crotenay. Il offre une superbe vue d’un côté sur les 4 Lacs (Ilay, Narlay, le Petit Maclu et le Grand Maclu) et de l’autre sur les hauts sommets du Jura et même sur le Mont Blanc par temps clair.

Nous avons pris le départ de notre randonnée au parking du Pic de l’Aigle. Pour s’y rendre :

  • Depuis Lons-le-Saunier : prenez la direction de Genève, passez par Clairvaux-les-Lacs et Bonlieu puis dirigez vous vers Morez. Juste avant d’arriver à la Chaux-du-Dombier par le Nord, prenez à gauche, le parking est à 150m.
  • Depuis Genève : rejoignez Les Rousses, soit par le col de la Faucille, soit par Saint Cergues puis traversez Morez, Saint-Laurent-en-Grandvaux, direction Lons de Saunier, vous passerez par la Chaux-du-Dombief et à la sortie, tournez à droite.
  • Depuis Oyonnax : Prenez la direction de Lons-le-Saunier jusqu’à Moirans-en-Montagne, passez par Les Crozets, Prénovel en direction de Saint-Laurent-en-Grandvaux, traversez les hameaux de Grande-Rivière et tournez à gauche pour traverser Saint Pierre. A la sortie du village, reprenez à gauche la N5 pour traversez la Chaux-du-Dombief.

 

Nous avons pris le chemin (parfaitement balisé) pour monter directement au Pic de l’Aigle. Au départ, il s’agit d’un grand sentier, bien large mais avec quelques pierres. Ensuite, les chemins se resserrent un peu mais restent largement praticables, et un peu plus humides s’il a plu. Pour l’ascension finale, un escalier a été aménagé, ce qui rend la progression plus facile. En haut, vous accédez directement au panorama que peut vous offrir le sommet sur les lacs et les Monts Jura. Pour vous aider à vous repérer, il y a une table d’orientation.

   

   

 

Nous avons ensuite choisi de suivre la crête, sur toute sa longueur ou presque, en passant par les quelques Belvédères qui offrent des vues imprenables sur les magnifiques couleurs des 4 Lacs. Le chemins est plus sinueux, jonché de rochers et assez vallonné. Mais rassurez-vous, mon fils de 5 ans  a pu le faire, moyennant quelques petites glissades, ce n’est pas si difficile que ça.

      

  

Au bout, nous sommes redescendus au pied du massif pour pique-niquer. Attention, la descente finale est longue et pentue. Par temps humide, le terrain est rendu assez glissant également.

Nous rejoignons en bas la route du Frasnois, il y a une aire de repos à 150m de là. Sur le chemin, nous avons pu croiser un phénomène assez étrange : alors que la neige à fondu presque partout, il reste une petite étendue d’eau complètement gelée, elle doit se retrouver continuellement à l’ombre. Nous avons parcouru à ce moment environ 5km.

 

Ensuite, 2 choix s’offrent à vous : vous pouvez poursuivre votre chemin sur la route du Frasnois pour contourner les 4 lacs avant de rentrer mais vous pouvez aussi couper par un chemin blanc qui passe entre le massif du Pic de l’Aigle et les lacs. Ce chemin est plus direct et c’est cette option que nous nous avons prise pour notre bonhomme car même s’il marche bien, le tour complet de lacs aurait fait trop long.

Le chemin est juste au bord de l’eau, complètement plat sur presque toute sa longueur, seule une petite bosse sur la fin. Il est très agréable et calme, on peut lâcher la main des enfants sans problème (en vérifiant de temps en temps qu’ils ne piquent pas une tête dans le lac), il offre également une vue sympa du Pic de l’Aigle.

   

   

La fin de parcours est un peu plus compliqué, le chemin se termine au hameau d’Ilay. Pour retourner au point de départ, il faut prendre sur la gauche et remonter sur un sentier (balisé rouge et blanc) qui longe la route (attention, 2 traversées). Ensuite, c’est à nouveau un chemin blanc rocailleux qui suit la “falaise” en montée. Vers la fin du chemin, il y a un panneau d’indication qui vous indique le Pic de l’Aigle sur la gauche, sur un sentier étroit. Si vous suivez ce chemin, vous remontrez au sommet. Mais si votre but est de retrouver la voiture au parking, continuer le chemin en direction de la Chaux du Dombief.

Le tour complet fait environ 10km (sans le tour des lacs) avec 320m de dénivelé positif. C’est largement faisable, même avec des enfants, en prenant son temps. Par contre, pensez bien à prendre votre sac à dos avec toutes les vivres nécessaires car vous ne croiserez aucun point d’eau sur le parcours.

En tout cas, c’est une bien jolie balade qui vous fera découvrir ou redécouvrir l’un des plus chouettes coins du Jura. Et si vous n’en avez pas assez, à 2 pas de la, vous pouvez aussi aller admirer les Cascades du Hérisson.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu