Une séance mémorable

Une séance mémorable

Bon, en général, je garde très peu de souvenirs de mes séances d’entrainements sauf si celle-ci à vraiment quelque chose de particulier, si je l’ai faite avec quelqu’un… Mais parfois, une séance à priori ordinaire peut se transformer  en un instant dont on se souvient longtemps. Et je crois que ma sortie de ce dimanche fait partie de celles-ci !

Imaginez d’abord l’ambiance : un hiver très enneigé puis un redoux. La pluie arrive et fait fondre une grande partie de la neige sauf dans les coins ombragés. Le soleil illumine un week-end printanier et puis le dimanche à 17h, c’est l’orage : éclairs, tonnerre, grêle… Évidemment, c’est le seul moment disponible dans mon week-end pour aller courir, c’est LE moment que j’avais choisi.

Autant vous dire que je ne suis pas sorti immédiatement, j’ai attendu que ça se calme mais je suis sorti tout de même à 18h15. Là, je me prépare : il ne fait pas froid donc juste un t-shirt sous un manches longues avec le coupe-vent, un cuissard, petite paire de chaussettes et les chaussures évidemment. A cette heure-ci, je prends la frontale car je risque de rentrer la nuit tombée. Personnellement, ce sont pour moi des conditions idéales : juste après la pluie, j’aime bien courir dans les flaques sur des sols un peu glissants qui deviennent techniques. Et puis il reste de la neige fondue par endroits et les chemins sont jonchés de grêlons qui eux, n’ont pas encore fondus !

Je m’élance donc, un peu vite mais je me calmerai ensuite, sur les sentiers autour de la maison. De super sensations, de bonnes jambes tout du long, je prévois donc de faire un peu de dénivelé pour une durée entre 1h et 1h15 de course.

Quechua_quicklace_1Et puis voilà : vous souvenez-vous du moment où vous avez pensé que vous préfèreriez acheter une Mercedes plutôt qu’une Fiat ? Vous souvenez-vous de l’impression que ça fait de rouler avec un pneu crevé ? Et bien moi, c’est ce que j’ai ressenti ce soir. Kilomètre 4 (à peu près), je sens ma chaussure droite qui s’échappe du pied, il n’est plus maintenu. Je m’arrête, un coup d’œil et je remarque que mon lacet est cassé. Je rafistole comme je peux et je repars. Kilomètre 6 (toujours à peu près) : pan, c’est le pied gauche qui s’enfuie. Verdict : je vous le donne en mille : lacet cassé !!! Finalement, ce sont mes 2 pneus qui ont crevé ! « Mais c’est quoi ces godasses ? » vous dites-vous ? Et bien ce sont les Quechua RT5 360° avec des systèmes « Quicklace » à la mode de Salomon. Et si je vous parle de Mercedes et Fiat, c’est un peu l’image que ça me donne : la fiabilité du système est éprouvée depuis des années chez Salomon et si mes lacets ont aussi cassé sur mes 1ères XTWings, c’est au bout de 3 ans. Chez Quechua, c’est au bout de 6 mois soit 270km et 37h de course !

Attention : je reste super content de mes RT5 d’un point de vue confort, polyvalence, rapport qualité/prix mQuechua_quicklace_4ais côté lacets, j’ai trouvé la limite et d’ailleurs Quechua l’avait prévu : les chaussures étaient vendues avec un petit sachet contenant des lacets « classiques », au cas où…

Pour finir la séance, j’abandonne l’idée de monter jusque Tré-la-Roche avec des pieds qui sortent des chaussures à chaque foulée alors j’écourte et surtout, la nuit tombe et dans la neige, les flaques et la boue, ça va vite devenir compliqué.

La luminosité me faisant défaut, j’allume ma petite Petzl Tikka2 et là, je ne vois rien ou très peu ! JE m’étais déjà fait la réflexion à la Rubatée mais là c’est sûr : il faut que je change de frontale surtout que j’ai une nocturne dans moins d’une semaine ! Du coup, c’est dans le noir sur un single en descente avec les branches en travers qui ne se sont pas encore remises du poids de la neige, des chaussures « fuyardes » que j’ai dévalé la redescente sur Pratz (la fin de parcours du Cross de la Passerelle) à 13 km/h !

Vraiment, je crois que cette séance, je vais m’en souvenir un bon moment !

 Quechua_quicklace_2 Quechua_quicklace_3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu