J’ai testé pour vous : les SCOTT T2 Kinabalu

J’ai testé pour vous : les SCOTT T2 Kinabalu

Voilà ma dernière acquisition en terme de chaussures, les SCOTT T2 Kinabalu. Petit retour après 4 mois d’utilisation.

scott_t2_kinabalu

Lorsque j’ai commencé le trail, fin 2009, LA star de la godasse s’appelait « XT Wings », son nom de famille : SALOMON ! Et oui, Salomon, c’est THE marque dans le trail, tout le monde ne voit que par elle et moi-même, je ne connaissais qu’elle… Pour débuter, j’avais trouvé une paire en solde d’Adidas (des Response Trail) qui m’allaient très bien. Et puis au bout d’un an, j’ai fini par m’offrir les fameuses XT WIngs. Je ne les mets plus maintenant, elles sont mortes !

xt-wings_abimées

J’ai testé ensuite des paires de chaussures, souvent en solde, mais d’autres marques réputées du trail et même les Quechua RT5 de Décathlon. Et puis j’ai voulu trouver quelque chose de spécial, qu’on ne voit pas aux pieds de tous mes collègues sur les départs de courses, quelque chose que je n’avais jamais porté. Et lorsque je me sis renseigné, j’ai été « drivé » par Romain, du magasin GAVAND Sport de Clairvaux-les-lacs (39) et par Seb Jeu du team Scott-Odlo-Les Saisies.

Fin avril, à la veille de l’Eco-Trail des lacs, Gavand Sport organisait son 1er salon du trail dans le Jura avec la possibilité de tester tout un tas de matériel. Etaient présent Seb évidemment mais aussi Pascal Giguet (du même team). Ils m’ont convaincu de mettre au pied ces fameuses SCOTT T2 Kinabalu. Je me suis laissé tenter et immédiatement, je les ai adoptées !

scott_t2_kinabalu

Alors maintenant, qu’est-ce que j’en pense ?

D’abord la marque : SCOTT. On a plutôt l’habitude de la voir sur un cadre de vélo ou en moto cross. Mais elle s’est intéressée au trail depuis quelques temps et commence à développer des produits très intéressants, d’abord en chaussures et ensuite en textile.

Les SCOTT T2 Kinabalu, voici comment la marque la décrit : « La plus performante des chaussures de trail légères. Protection et traction maximales pour un poids minimal. La technologie eRide combine matériaux légers, amorti, protection et réaction rapide pour un équilibre parfait. Forme conçue pour les transitions douces, que vous frappiez le sol avec le talon, le milieu ou l’avant du pied, en fonction du terrain. C’est notre chaussure de trail la plus légère qui ne fait aucun sacrifice sur la traction et la protection, avec une semelle intermédiaire en mousse alvéolée, 25 % plus légère que les mousses traditionnelles en EVA ». Et puis Seb Jeu m’a dit : « tu vas voir, elles sont super légères avec une semelle increvable ». Ca me rassure car je m’étais aussi renseigné chez HOKA et là, c’est un Lucas Humbert qui me montre sa semelle et qui me dit qu’il l’a bousillé en 3 mois !

Parlons donc de mes impressions, d’abord l’esthétique. La T2 Kinabalu ne ressemble à aucune autre chaussure de trail que je connais. Et oui, si on arrive toujours à distinguer le style d’une marque, les motifs, coutures se ressemblent souvent. Là, style résolument différent, pas d’espèces de vagues semblant symboliser la montagne sur les côtés de la godasse ! Des couleurs particulières, un peu flashy (quand c’est propre !) mais immédiatement reconnaissable ! Quand tu les mets aux pieds, soit on te dit « c’est des Scott », soit « mais qu’est-ce que c’est que ça ? ». Elles attirent l’attention ! Et puis la semelle, qui est à mi-chemin entre la chaussure pure de trail et celle de route, à l’air très bien construite permettant de bien évacuer l’eau et empêchant la boue de s’accumuler de trop.

scott_t2_linabalu_semelle

Je chausse donc  les chaussures en magasin. Quelle pointure choisir ? Tout dépend de comment on aime porter les chaussures, ajustées ou à l’aise mais Pascal Giguet me conseille ½ pointure de plus. Pour moi, ce sera donc 44 ½. Tout de suite, je sens le confort, mon pied trouve bien sa place, même mieux que dans une Salomon je trouve ! Le laçage se fait avec des lacets classiques plats, ce qui permet d’une part d’ajuster au mieux le serrage et d’autre part d’éviter le délaçage intempestif. Ils se rangent ensuite sous un élastique sur le coup de pied.

Je me lève et tout de suite, je ressens cette légèreté ! Je viens de quitter des Salomon et je mets les Scott, je perds au moins 100g à chaque pied !!! Elles ne pèsent que 270g et ça se sent ! Ensuite, pour ce 1er jour, j’ai juste fait un petit run de 10 minutes sous la pluie en jean, donc je vais attendre un peu pour les tester vraiment !

Voilà, c’est fait, j’ai passé tout l’été avec, je les ai chaussé 26 fois, parcouru 265km avec durant près de 34h. Alors côté course, ça donne quoi ? Et bien là aussi, une bonne surprise ! D’abord, la courbure de la semelle permet de trouver automatiquement un bon déroulé (système e-Ride), qu’elle que soit votre type d’attaque du terrain (par le talon ou le centre du pied). On est ici sur un drop de 11cm et pourtant, on sent les aspérités du sol mais en restant bien amorti, sans doute l’effet du système Aero-Foam. Côté semelle, les crans qui ne sont pas trop prononcés permettent une vraie accroche sur terrains secs comme détrempés. Évidemment, sur les pierres lisses, vous glissez mais comme avec toutes les chaussures ! Et sur les portions de route bitumée, les semelles se comportent aussi très bien. Et comme m’avait prévenu Seb, au bout de 4 mois, les semelles sont intactes !

J’ai eu l’occasion de courir récemment sur terrain bien humide. Elles ne sont pas gore-tex et de l’eau s’est introduite à l’intérieur de la chaussure. Mais elle est rapidement évacuée par les trous de la semelle de propreté. Mon pied, même s’il est resté humide, n’a pas eu l’occasion de « macéré » dans la chaussure !

Si je dois lui trouver quelques défauts, je dirai que la très bonne flexibilité de la chaussure a malheureusement abîmé un peu le joli mesh bleu agrémenté d’un design en nid d’abeilles sur l’intérieur du pied (à la pliure avec le gros orteil). Mais une fois cette légère usure faite, ça ne bouge plus.

t2_mesh

En résumé, je crois que j’ai fait là le bon achat ! Une chaussure légère avec un comportement très polyvalent et qui respire bien. Vraiment, la SCOTT T2 Kinabalu a été une vraie bonne surprise pour moi !

SCOTT T2 Kinabalu
Prix : 125€
Poids : 270g
Technologies : e-Ride (déroulé) / Aero-Foam (légèreté, respirabilité)
Points forts : confort, polyvalence, accroche, dynamisme, robustesse
points faibles : la petit usure du mesh, j’en vois pas d’autre !

Cet article a 6 commentaires

  1. Avatar

    Ahhhh je tenterais bien un de ces 4, tu m’en avais déjà un peu parlé mais ce test me plaît plutôt bien ! C’est vrai que Scott niveau shoes on n’en entends pas trop parlé encore, c’est assez étonnant ! Merci pour ce retour d’expérience en tout cas 🙂

    1. lolotrail

      Scott est d’abord une marque axée sur le 2 roues typé “cross” (VTT et moto). J’ai la chance d’avoir pas loin de moi des gens qui ont testé et qui m’ont fait découvrir ces T2 Kinabalu (que j’ai eu avec 25€ de réduc). Pour mon prochain renouvellement de chaussures, je serai à nouveau en recherche d’un modèle peu commun parce que finalement, j’aime pas être comme tout le monde!

  2. Avatar

    Mon copain les as version “route” et il se demandait ce qu’elles pouvaient bien valoir version trail donc je vais lui montrer cet article histoire qu’il se fasse une idée, merci 😉

    1. lolotrail

      Je ne les ai pas mises pour la Course de la Passerelle, les terrains étant vraiment trop gras. Cela dit, peut-être qu’avec elles, je n’aurai pas glissé sur la passerelle! Mais oui, tu peux lui montrer cet article, s’il se sent bien dans du Scott, il va aimer celles-ci!

  3. Avatar

    Bonjour et merci pour cette expérience partagée. Quelques questions :
    – pour quel type de coureur est-elle destinée : léger (<75kg), lourd…?
    – peut-elle convenir si on court dans les pierriers ? L'objectif étant de ne pas ressentir les pointes de cailloux sous led pieds
    – quelle pointure chaussez-vous en Salomon ?

    D'avance merci.

    Cdlt,.

    1. lolotrail

      Salut Bragato, j’aurai plutôt tendance à dire que les Kinabalu sont destinées aux plus légers mais elles restent légères. J’ai couru sur tous types de terrains avec et la semelle protège vraiment bien. Par contre, avec 6 mois d’utilisation en plus, je peux dire aussi que la Kinabalu est à utiliser d’avantage sur des distances courtes. A la longue, les protections sont un peu trop légères et j’ai souvent eu l’avant du pied qui tapait au bout de la chaussure.
      Pour ce qui concerne ma pointure salomon, je prends du 10 ou 10 1/2 selon les cas (EUR : 44)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu