Samedi c’est Rubatée !

Samedi c’est Rubatée !

Une fois n’est pas coutume, samedi, c’est le retour de la Rubatée Blanche, une course que j’affectionne particulièrement. Voici une petite présentation d’avant course et mon état d’esprit à quelques jours de ma première course de l’année 2015.

J’ai déjà raconté l’histoire plusieurs fois mais chaque année depuis que j’ai débuté officiellement le trail running, ma saison débute inexorablement par la Rubatée Blanche. Mais comme je ne m’en lasse pas, je vous le redit quand même! La Rubatée Blanche, c’est pour moi la course des premières fois : en 2010, c’était la 1ère édition, c’était aussi mon 1er trail officiel, j’y étais inscrit le 1er et j’ai porté le dossard n°1 comme peut en attester l’affiche de l’épreuve et ce durant 4 années consécutives (l’an dernier, j’avais le 301 car les 1ers numéros revenaient aux participants du 6km, j’étais sur le 12km). Vous imaginez donc l’importance et surtout l’attachement que j’apporte à cette course.

Rubatée-petit

Par contre, je ne vais pas vous refaire la définition de la Rubatée, je vous invite juste à aller la (re)découvrir ici.

La Rubatée Blanche, qui est donc une course sur neige (pistes de ski de fond et passages trappeurs) à Lajoux (39), c’est avant tout pour moi un vrai bon moment où les coureurs se retrouvent après la trêve hivernale (par “trêve”, chez nous, on entend “passer tous ses week-ends sur les planches de ski de fond!), un superbe instant de convivialité, ça a été pour moi l’occasion de faire la connaissance de gens adorables, c’est une succulente soupe de poix après l’arrivée. Surtout, la Rubatée Blanche, ça reste une course populaire à l’échelle humaine avec son maximum de 250 participants parmi lesquels on retrouve les habitués, les gens des alentours qui la découvrent mais aussi les touristes venus là un peu par hasard puisqu’elle se déroule toujours durant les vacances scolaires (cette année, sur la fin de la zone A, au milieu de la zone C et au début de la zone B, les enfants du cru).

Voilà donc qui promet à nouveau de bons moments !

FAB85

Mais cette 6ème édition sera un peu spéciale en ce qui me concerne. Je ne sais plus si je vous en ai parlé mais ma moitié s’est mise à courir depuis le mois de septembre. Cela fait maintenant près de 6 mois qu’elle est assidue aux sorties du samedi des Lacets du Lizon et vous savez pour quel objectif? La Rubatée Blanche! Pour elle aussi, ce sera sa toute première course. Finir le parcours sera donc son défi et je ne doute pas un seul instant qu’elle franchira la tête haute la ligne d’arrivée.

Ceci étant dit, réfléchissons un peu : ma petite femme, au cours de ses séances, arrive en moyenne à tenir un 6.5-7 km/h. La course se déroulant sur neige mais sur sol dur, elle devrait pouvoir conserver sa vitesse et donc mettre à peine moins d’1 heure pour venir à bout de ses 6km. De mon côté, j’ai toujours participé au format 12km et mon meilleur chrono sur la distance est de 1h01 en 2014. Les départs des 2 courses étant donnés en même temps à 17h, vous le voyez bien, elle sera arrivée avant moi et donc je ne pourrai pas immortaliser l’instant. J’ai donc pris la décision de m’aligner, moi aussi, sur le 6km pour être là avant elle et la voir en finir. Voilà donc ce qui rajoute au côté “spécial” de cette édition 2015!

Du coup, décidant de m’inscrire sur le 6km, autant tenter d’y figurer convenablement avec pourquoi pas une belle performance? C’est permis de rêver, non? Et puis, cela fait maintenant plus d’un mois que je me prépare pour le Semi-marathon de Bourg-en-Bresse du 8 mars, enchainant footing, séances de fractionné, sortie longues, alors je pense être plutôt bien entrainé. Côté forme physique, tous les voyants sont au vert : aucune douleur, aucune blessure, pas de rhume qui viendrait parasiter ma préparation… bref, je crois vraiment que j’ai mis les chances de mon côté pour bien figurer sur cette course. Alors on va tout donner et nous verrons bien le résultat.

fab01

En résumé, en 2015, ce sera comme chaque année un vrai plaisir de retrouver les copains traileurs pour de longues discussions d’avant course (et aussi d’après course, hein!), de retrouver nos gentils organisateurs (Virginie et Aurélien Petitjean, Franck Gilard et leurs amis bénévoles) mais contrairement aux autres éditions une course avec un caractère un peu spécial avec la participation à sa première course de mon épouse et du coup, une tentative de performance sur le 6km.

Voici donc un joli programme, rendez-vous samedi soir pour le dénouement !

La Rubatée Blanche : courses de 6 et 12km sur neige (pistes de fond et passages trappeurs)
Samedi 21 février 2015 – Départ à 17h (frontale conseillée pour les moins rapides)
https://sites.google.com/site/larubateeblanche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu