SaintéLyon J-4 : Bilan d’une préparation

Dernière ligne droite, c’est dans moins d’une semaine que j’irai batailler pour la dernière fois de l’année sur les chemins pour la mythique SaintéLyon. Ce qui me fait dire que vous avez encore quelques jours pour jouer et essayer de remporter quelques jolis lots tout en aidant CPLN et l’AFCAVF en estimant mon temps de parcours (jouez ici).

A quelques jours du départ, où en sommes-nous ?

D’abord la course :
Tous les « trailers » avertis connaissent la SaintéLyon. C’est la doyenne des courses dites « natures » puisqu’elle fête cette année ses 60 ans ! En effet, c’est en 1951 qu’une poignée de « fous » se lancent dans un raid pédestre entre Saint-Étienne et Lyon. En 2013, nous serons plus de 14000 !!! Pour en savoir plus sur l’histoire de la course, consultez la page « Historique » du site. Aujourd’hui, l’épreuve se décline en différents formats : Saintesprint, Saintexpress, Relais à 2,3 ou 4, et bien sûr, la grande SainteLyon ! En cette année anniversaire, le parcours a été quelque peu modifié pour se rapprocher du tracé original et nous partirons donc dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 décembre à minuit pour 75 km, 1800m de dénivelé positif et 2100m de descente. Le départ sera donné au Parc des Expositions de Saint-Étienne, nous parcourerons entre chemins et routes les Monts du Lyonnais pour arriver dans la matinée à Lyon, au palais des Sports de Gerland. Toutes les infos sur http://www.saintelyon.com/levenement/

Les conditions :
Début décembre, c’est rarement le temps d’aller se faire bronzer sur la plage, en tout cas, pas entre Saint-Étienne et Lyon (où de toutes façons, les plages sont peu nombreuses !). Non, début décembre, nous entrons dans l’hiver, les températures sont plutôt fraîches, surtout de nuit (même régulièrement négatives). Il faudra donc se couvrir (sur l’air de « il faudra bien te couvrir, dehors, tu vas avoir si froid » cher à Tino Rossi… c’est bientôt Noël !).
Côté bulletin météo, depuis des semaines, tous les amis qui seront avec moi au départ (notamment ceux de la Runnosphère) sont à l’affût de la moindre information et ce qu’il en ressort jusque là, c’est un épisode neigeux pour vendredi et samedi. Autant dire, encore des conditions dantesques qui empêcheront une bonne progression occasionnant bouchons, glissages, chutes, pieds mouillés, etc… Mais en regardant les dernières prévisions pour Saint Etienne (ce mardi 03/12), voici ce que je découvre :

  • Météo France : Vendredi, pluies éparses, Samedi et dimanche, éclaircies, températures à peine sous les 0°C (indice de confiance 4/5)
  • La Chaine Météo : Vendredi à samedi : éclaircies, températures fraiches (positives en journée)
  • Accuweather : Nuit de samedi à dimanche, ciel largement dégagé, -4°C
  • Meteoconsult : Ciel se dégageant entre samedi et dimanche, températures autour de 0°C

Alors finalement, il n’y a peut-être pas besoin de trop s’en faire, la course devrait être agréable ! De toutes façons, nous n’aurons pas vraiment le choix, nous prendrons ce qu’il y aura !

03 - depart tete de course

Ma préparation :
Je vous en ai parlé régulièrement lors de mes derniers récits, chaque instant, chaque sortie, chaque course disputée cet automne était en vue de la SaintéLyon. Evidemment, je n’ai pas suivi de plan précis et méthodique que je suis de toutes manières incapable de tenir ! Alors j’ai programmé sur cette fin de saison des rendez-vous qui pour moi seraient utiles. Cette préparation est donc passée par 4 sorties longues (25 août : 27km/1300mD+/3h ; 15 septembre : 32km/1600mD+/5h41 ; 13 octobre : Trail des 7 Monts, 35km/2200mD+/5h43 ; 11 novembre : 32km/880mD+/4h), des phases de vitesse avec notamment 2 courses (14 septembre, Corrida de Cadet Roussel : 12km/300mD+/0h53 ; 6 octobre : Course la Passerelle, 12km/400mD+/0h58) et quelques entrainements typés VMA et une course de nuit (26 octobre : Izernight, 23km/700mD+/2h16).  J’ai même fini dans la neige ce week-end avec une sortie ski de fond de 2h et une Course d’Orientation!
Finalement, j’ai fait du long, du court, du lent, du rapide, de jour, de nuit, par beau temps, dans la boue, dans la neige… Comment être mieux préparé pour la SaintéLyon ?

Mon équipement :
A l’heure où j’écris ce billet, même si j’ai de bonnes idées ce que je vais pouvoir emmener, rien n’est encore figé ! Et oui, les conditions météos changeantes du moment peuvent encore influer sur l’équipement. Voici donc ce que je prévois :

  • Habillement : pour lutter contre le froid, je prévois de me vêtir de 3 couches en haut (thisrt manches courtes respirant, tshirt manche longue contre le froid + haut manches longues contre le vent). J’ai en plus un coupe-vent supplémentaire si besoin. En bas, sans doute un cuissard surmonté d’un collant long. Je mettrai mes manchons de compression et une paire de chaussettes montantes légèrement compressives aussi. Bien sûr, bonnet, buff, gants
  • Chaussures : Ah, le point délicat  Plus de route ? Plus de chemin ? de la neige ? de la boue ? Moi, j’opte pour ma dernière acquisition, les Saucony Progrid Raptor 2.0 (test à venir) ! Elles sont neuves (je sais, pas bien pour faire une course) mais je les ai déjà testées dans la neige ce dimanche. Elles possèdent des guêtres intégrées et une semelle crantée polyvalente. Elles devraient faire l’affaire sur toutes les surfaces et surtout, elles sont super étanches, mes pieds sont restés au sec même dans les 50cm de poudreuse que j’ai pu affronter dimanche.
  • Sac à dos : là encore, je me suis doté chez Gavand Sport d’un sac Ultraspire Titan. Il faut près de 12l, il est pratique, confortable, ne bouge pas… testé là aussi sur une sortie longue de 4h. A l’intérieur, il y aura au minimum un tshirt et une paire de chaussettes de rechange si j’ai besoin de les changer durant la course. Egalement, les batteries et piles de rechange pour la frontale. Bien sûr, un peu d’eau et d’alimentation (gels, barres, pâtes de fruits, sucré, salé).
  • Frontale : Ce sera évidemment la Petzl Nao qui trônera sur ma tête. Pas trop lourde, très bon éclairage (aussi bien en diffus que focalisé), relativement bonne autonomie (compter 4h en mode Reactive Light, c’est pour cela que j’ai une batterie de rechange et en plus, je peux remplacer la batterie par des piles LR06 classiques).

Je crois que je n’oublie rien… ce serait bête…

Et bien je crois que cette fois, je suis prêt à affronter n’importe quelles conditions tout au long de ces 75km nocturnes ! Je serai accompagné une fois de plus de mon pote Richard et l’objectif principal sera évidemment de rallier l’arrivée pour arborer le tshirt finisher tout en ayant pris énormément de plaisir !
Si vous êtes noctambules, vous pourrez suivre notre progression aux différents points de passage sur le site de la SaintéLyon et également en surveillant mon profil Facebook. Egalement, pour ceux qui auront envie de venir nous encourager sur place, c’est aussi la Fête des Lumières à Lyon ce même week-end, de quoi allier plaisir et découverte.
En attendant samedi, allez donc faire un petit tour sur la page du jeu « Opération SaintéLyon », jouez, aidez les associations… Car si je cours pour mon plaisir, je cours aussi pour ceux qui n’ont pas cette chance !

PS : J’offre un drapeau « Made In Jura » à celui qui me fera penser à ne pas oublier le mien !

Cet article a 5 commentaires

  1. Avatar

    Bon courage mon Lolo ! Avec une belle préparation comme ça, tu devrais assurer !

    Toute la famille sera derrière toi par la pensée 😉

  2. Avatar

    Rhoooo comme tu dois être surexcité !!! Ca approche et t’inquiète tu es prêt ! En plus, ce qui est très souvent difficile sur la Sainté c’est le froid la neige et le vent, mais pour toi, jurassien que tu es, c’est le Sud !!^^

    Aller, dernière ligne droite, faut penser positif maintenant, te forger un moral d’acier avec de belles images en tête qui t’aideront dans les moments difficiles.

    So… GOOOOOOOO Lolo !!

  3. lolotrail

    Merci à vous pour vos encouragements! Dans la tête, je suis plus que prêt et assez confiant. Pour les jambes, elles devraient tenir, verdict dimanche matin! L’épisode neigeux prévu cette fin de semaine ne devrait pas trop toucher la région, je pense à avoir plus à combattre le froid qu’autre chose. Du coup, avec de bonnes conditions météo, je vais sans doute embarquer la GoPro histoire de vous ramener des souvenirs!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu