Le retour du traileur “masqué”

Le retour du traileur “masqué”

Qu’il fut compliqué ce début d’année 2020 ! J’avais prévu de vous parler de plein de choses dès le mois de Janvier, pour vous présenter notamment mes 2 défis de l’année. Mais d’entrée, le premier des deux, la Transjurassienne à ski, a été annulé faute de neige suffisante. Et puis est arrivé ce que tout le monde sait : le Covid-19. Dès lors, annulation en bloc de la plupart des épreuves sur ce début de saison. Il a fallu inventer, trouver de la motivation pour ne pas complètement arrêter de courir.

Covid-19 ou comment courir seul à la maison

A la mi-mars, c’est le début de la fin, le début du confinement et le début des annonces désordonnées d’annulations ou de reports de courses. Je comptais faire les Réculées, j’étais inscrit sur le Trail de Haute Provence avec les Traileurs Val’Ô Jura, j’avais des envies de découvrir des courses dans des régions voisines et je m’étais engagé sur mon second défi fin juin : l’ultra 01 d’Oyonnax.

100 tours de jardin

Confiné, ça voulait dire pour nous coureurs qu’on ne pouvait plus s’éloigner de plus d’1km pendant maximum 1h. Autant dire que ça devient compliqué pour un traileur qui veut faire du long et surtout l’incompréhension de ne pas pouvoir fouler les sentiers de la forêt toute proche où l’on ne croise personne. Mais il fallait se protéger alors nous avons respecté !

Il a fallu inventer de nouvelles façons de courir et c’est comme cela que j’ai commencé à faire des tours de jardin : d’abord quelques uns, puis 100, puis 200… un vrai hamster dans sa roue!

J’ai vit été lassé et je me suis orienté vers d’autres travaux de bricolage.

Quoiqu’il en soit, il fallait courir alors dès le déconfinement, nous voilà reparti dans les chemins pour des sorties ludiques. Heureusement pour moi, l’ultra 01 est décalé en août et aura bien lieu, ce qui me laisse un temps supplémentaire de préparation. Côté orga, nous avons décidé d’annuler l’UTTJ et le Trail de l’Ours que nous devions inaugurer en septembre.

J’ai tout de même pu faire de belles sorties cet été, notamment avec des UTTJistes déçus de l’annulation, Stéphanie et Gilles avec qui nous avons parcouru les sentiers haut jurassiens en OFF.

Notre joli périple familial de l’été nous a aussi permis d’user nos baskets du côté de Palavas les Flots ou encore de profiter d’un superbe lever de soleil sur le Mont Coin dans le beaufortain.

Bref, la relative liberté laissée malgré l’épidémie nous aura permis de prendre à nouveau l’air au sommet de belles bosses.

UTTJ OFF 2020

Et puis le 21 août est arrivé l’ultra 01. Je m’y présente avec une certaine décontraction mais le mal est fait, l’entrainement insuffisant et je le sais. Mes amis des Traileurs Val’Ô Jura venu me soutenir et m’accompagner n’y changeront rien : après une belle section entre Oyonnax et Nantua  en avance sur les prévisions, je me suis écroulé juste derrière, me vidant sans pouvoir remplir, l’énergie me manquant de plus en plus et l’impossibilité de courir en descente. L’arrêt à Cerdon après 46km est inévitable. Première course de l’année et premier abandon.

2020 a mal commencé et ça continue !

ete2020

La mode des traileurs "masqués"

A la rentrée, et avec l’exemple de quelques courses s’étant déroulées l’été (comme l’ultra 01), les épreuves prévues au calendrier commencent à revenir et à être maintenues. Nous l’attendions avec impatience, on va pouvoir enfin se retrouver au départ des courses, rigoler, s’échauffer se faire mal puis boire des bières après l’effort. Sauf que non, rien de tout cela, les protocoles sanitaires étant, et nous le comprenons, très stricts :masques obligatoires, canalisation des accès au retrait des dossard, les inscriptions ne sont plus disponibles sur place, il faut qu’on reste à distance, les ravitos sont réduits au plus simple appareil, fini les pique-assiettes, ils sont même parfois supprimés, plus de buvette à l’arrivée… Rien de bon pour la convivialité mais nous avons tous compris que ce sont les conditions aujourd’hui pour pouvoir mettre un dossard. Nous nous exécutons.

La reprise a donc débuté au Duo Trail des Crozets, avec Tof. L’épreuve avait déjà été annulée en 2019 alors venir ici cette année quand l’effort de nous accueillir est fait, c’est plutôt logique. D’autant que la forme du jour n’est pas trop mauvaise, malgré une chute quelques jours plus tôt. Tof est très souvent devant et m’emmène mais je m’accroche jusqu’au bout et nous finissons plutôt bien en milieu de classement. 

Mais au-delà de la performance, c’est surtout le plaisir de se retrouver et de courir ensemble, ça fait vraiment un bien fou !

Enfin, la saison est lancée, en septembre !!! En attendant la prochaine course, nous avions prévu d’aller rendre visite à Steph et Gilles chez eux, du côté des Vosges. Au programme, la planche des belles filles en rando sous une pluie battante et glaciale, suivi d’un tour sur le Ballon d’Alsace les pieds dans la neige ! Mais nous avons été tellement bien reçus que nous y retournerons pas beau temps!

ballon d alsace
foulees des combes

Cette parenthèse passée, retour sur les courses locales avec la Course de la Passerelle à domicile mais côté organisation, avec le micro en main pour faire le speaker. Près de 200 coureurs et randonneurs présents, des conditions sanitaires plutôt bien respectées et surtout un joli soleil juste le temps de la course entre deux averses !

Il est temps de mettre un dossard pour une vraie course cette fois, ce sera pour le Trail des 7 Monts et ses 34km. L’intention était de partir tranquille pour une belle balade et ce fut le cas, bien qu’après 20km, les crampes ont rendu la route plus compliquée. Mais plutôt que d’en parler, voici ma petite vidéo de la course :

Et puis derrière, on enchaîne, on rattrape le retard : Foulées des Combes aux Moussières avec Laetitia, peut-être une course dans le Macônnais chez mes parents bientôt, le Dark Trail mi-novembre à Orgelet… S’il est à peu près sûr que le nombre de dossards cette année sera sûrement moins important qu’auparavant, nous somems déjà contents de pouvoir les mettre.

Le Covid-19 a tout changé. Il avait d’abord tout annulé mais les bénévoles organisateurs ne baissent pas les bras et font leur possible pour nous recevoir alors rendons-leurs, inscrivons-nous.

Rine ne sera comme avant, les conditions de courses ont changé alors il faut s’adapter avec l’espoir un jour que tout ceci ne sera plus qu’un mauvais souvenir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu