La Rubatée Blanche 2013

La Rubatée Blanche 2013

riri_departEt bien voilà, ma saison est lancée avec cette 4ème Rubatée Blanche de Lajoux. Cette année encore, une superbe ambiance, plein de monde et de vraies conditions hivernales pour parcourir ces 12kms.

Pour cette édition, Riri qui vient passer quelques jours de vacances en famille dans le Jura, est aussi de la partie. Nous arrivons tous les 2 vers 16h45-17h, autant dire qu’on aura pas tout le temps pour déguster un petit café, se chauffer tranquillement, etc… le départ les à 17h30 et il faut encore aller chercher les dossards ! Mais la 1ère chose qui nous a saisi en arrivant, c’est le froid : -10°C ! Brrrrr….

Alors direct, on va chercher le dossard (n°7 pour Riri et n°1 pour moi, je commence à m’y habituer !), c’est aussi l’occasion de croiser tous les amis coureurs : Lucas, Séb Jeu et Aurélien qui organise et qui vient d’être Papa (félicitations !). Et puis on part s’échauffer quelques minutes avant le départ. Bon, là, on y est : une bonne neige au sol mais qui devient vite poreuse dès qu’on sort de la psite, un vrai froid avec un joli petit vent ! Vivement qu’on parte !

Avec un peu de retard, le départ est donné. Avec Riri, on fait les 1ers mètres ensembles puis on est vite séparés par le flot lolo_departde coureurs alors nous partons chacun de notre côté. Pour ma part, je me place rapidement pour éviter d’être trop dans le peloton car quand il faut doubler lorsqu’il y a trop de monde, c’est hors piste et ça s’enfonce ! La boucle du 1er kilomètre est pas mal gérée, j’ai une bonne pêche dans la descente mais je n’en profite pas trop car je sais que derrière arrive le passage qui m’a posé le plus de problèmes par le passé alors j’en garde sous le pied pour aborder les 1ères côtes. Là, je me fais beaucoup doubler mais attention, il y a toujours les coureurs du 6km avec nous ! Mais je continue à gérer en essayant de garder un bon rythme.

Arrive la séparation des parcours  6 et 12 et là, les difficultés commencent ! Alors que le 6km par tout droit sur la piste, nous bifurquons à droite pour emprunter un chemin de trappeur .Si les raquettes ont « un peu » damé la neige, le passage des coureurs ramollit le chemin et on s’enfonce de 50cm à chaque pas ! Je tente de courir tant bien que mal jusqu’à ce qu’on récupère la piste au 5ème km. Nous avons parcouru bien 3km dans cette poudreuse ! Enfin, c’est le ravito, je prends un petit verre de thé pour réchauffer la mécanique et c’est reparti…

Maintenant que nous sommes revenus sur la piste, on accélère un peu, tout en discutant avec un autre coureur : « Je ne crois pas qu’ils vont noud faire monter dans la forêt cette année »… A peine le temps de finir la phrase que hop, virage à droite direction la Vigoureuse ! Là, évidement, champ de poudreuse dans une pente à 15%. Evidemment, je marche et je suis le coureur qui me précède à la trace pour éviter de m’enfoncer et chuter… Une fois en haut, je passe devant et accélère comme je peux dans la descente où là aussi, il faut faire avec la poudreuse ! Et surtout, la nuit tombe et nous sommes en forêt, il est temps d’allumer la frontale.

On retrouve ensuite la piste, il nous reste 2.5km que je ferai avec un autre coureur, Eric, qui m’avait déjà rattrapé au même endroit l’an passé (enfin, c’est ce qu’il me dit, je ne me souviens plus). Nous finissons ensemble en 1h13 ce qui est plutôt bien vu la difficulté de cette édition 2013. Je donne mon dossard et attend sur la ligne avec Fab, le photographe et Aurélien qui vient me demander ce que j’ai pensé de la course. Riri arrive en 1h23, ce qui est plutôt bien pour une 1ère dans ces conditions de courses ! Au classement, il finit 104°, je suis 66° (bien content, je gagne entre 15 et 20 places sur mes derniers classements) sur 169 arrivants.

Il nous reste maintenant à déguster la soupe de pois cassés et une bonne petite bière avant de rentrer car demain, y’a ski !

Encore une bien belle édition pour cette Rubatée Blanche, faudra attendre l’an prochain maintenant. En attendant, il y aura le Trail du Val de Loue mi pars mais je ne suis pas encore décidé entre l’édition nocturne et celle du matin… On en reparle !

FAB74 FAB85 riri_finish

Le récapitulatif de ma course sur Movescount

Cet article a 3 commentaires

    1. lolotrail

      Après une séance ski de fond ce midi avec mon pote de course (le Riri de la photo), on a croisé Lucas Humbert, 2° au scratch, et tous, en tête ou en queue de peloton, on a vraiment pris plaisir pour le 1er vrai rendez-vous de la saison où tout le monde se retrouve après un hiver de ski (qui n’est d’ailleurs pas fini. Merci pour le commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu