Garmin Forerunner 220 HR

Garmin Forerunner 220 HR

Il y a une petite année, je vous présentais la Garmin Forerunner 620 HRM que j’avais pu tester grâce à la Runnosphère. Cette fois-ci, c’est au tour de sa petite sœur, la Forerunner HRM 220, que j’ai offert à mon épouse pour son anniversaire vu qu’elle se met à courir aussi!

Comme pour la 620, j’orienterai ce test vers une utilisation très simple, aussi simple que peut en user ma chère et tendre, à savoir : passer la montre au poignet, chercher les satellites, débuter l’exercice, finir l’exercice, transférer les données.

Présentation :

Ma femme, qui je pense que ça ne vous aura pas échappé est une fille, a opté pour le modèle Blanc et violet. Mais sachez qu’elle existe aussi en rouge/noir. Pour cette nouvelle série, Garmin a travaillé sur le design, ces montres sont désormais bien plus sympas au point qu’elles ne choquent plus lorsqu’on la porte au poignet tous les jours comme une montre classique (ça change des gros blocs rectangulaires lourds et moches!).

garmoin forerunner 220 HR

La Garmin 220 HRM est livrée dans sa boîte avec une notice, un câble de connexion, un pod Cardio et une ceinture élastique sur laquelle on peut fixer le pod par 2 pressions. Les dimensions sont à peu près les mêmes que pour la 620 (diamètre total de 4.5cm et un écran de 2.5cm), elle présente aussi un écran couleurs (les coloris sont personnalisables) mais cette version n’est pas tactile (qui a mon avis n’apportait pas grand chose). Aussi, parmi les différences entre la 220 et la 620, on notera l’absence de connectivité wi-fi et bluetooth, le câble reste obligatoire (enfin il paraît qu’il est possible de transférer automatiquement les données sur Garmin Connect en utilisant un smartphone mais nous n’avons pas testé et je ne sais pas quel est le mode de connexion). Egalement, la 220 ne propose pas les fonctions d’analyse de la foulée (oscillation verticale…) mais qui selon moi est plutôt réservé aux utilisateurs expérimentés. Ce qui me surprend toujours avec cette montre, c’est son vrai poids plume (40.7 g), moi qui suis habitué à ma Suunto Ambit !

garmin forerunner 220 HRM

Première utilisation :

J’ai effectué les réglages de bases pour mon épouse (poids, âge, etc..) qui n’est pas accro à la technologie et je lui ai donné la montre en lui donnant juste 2 ou 3 explications : où appuyer pour démarrer, pour mettre en pause, pour arrêter, … et elle est partie comme ça. Elle s’y est vite habituée, même au cardio alors qu’elle n’en avait jamais porté. La simplicité d’utilisation de la montre est donc assez redoutable et c’est pourquoi je recommanderai la 220 HRM a tout utilisateur se mettant à courir de manière régulière, débutant ou non.

Fonction montre :

Comme je vous le disais, utiliser la Garmin Forerunner 220 HRM tous les jours en tant que montre est possible et pas désagréable (vu la légèreté du modèle). Enfin, je vous dirai juste que ma femme ne le fait pas car ça lui donne des rougeurs, je n’ai pas eu ce problème en testant la 620 l’an dernier. Le constructeur annonce une autonomie de 6 semaines en mode économie d’énergie (30 jours chez Suunto).

Fonction Exercice :

L’accès aux fonctions d’enregistrement d’un nouvel exercice est très simple, l’appui sur un bouton suffit (Sur les Suunto Ambit, il faut sélectionner le mode exercice puis choisir son activité, mais c’est aussi l’avantage de pouvoir utiliser la montre pour différents sports). La montre se met alors à chercher les satellites. Sur ce point, j’ai lu ça et là que la grande force de la Garmin 220 était sa rapidité à trouver ses références. Je tempèrerais ces propos en disant que ma Suunto Ambit a réussi à se repérer plus vite que la Garmin dans 100% des cas! Cela dit, tout ceci reste rapide, inférieur à la minute. Côté autonomie, ne partez pas trop loin, Garmin annonce une capacité de 10h en mode GPS activé (jusqu’a 50h sur l’Ambit).

garmin forerunner 220 HRM

Avant de partir courir, il est possible de configurer l’affichage de la montre pour faire apparaître les données qui nous intéressent. Mon épouse est restée sur les données de base, à savoir le chronomètre, la distance, la fréquence cardiaque. Les fonctions “autolap” et “lap manuel” sont présentes et chaque nouveau tour automatique est annoncé par un bip et la montre vibre, ce qui est assez pratique lorsqu’il y a du bruit ou qu’on écoute de la musique en courant. Le défilement automatique entre les écrans est paramétrable.

La séance est démarrée par un appui sur le gros bouton coloré en haut à droite et c’est parti! Bon, là, ma femme ne regarde quasiment plus sa montre préférant se concentrer sur le terrain mais les bips et vibrations de l’autolap tous les kilomètres la renseigne sur son évolution. Madame s’est bien faite à son nouveau joujou, elle s’est vite faite aux commandes de base comme mettre en pause l’exercice lors des pauses boissons.

Une fois la séance finie, un appui long arrête l’exercice. Vous voyez ensuite vos données de course que vous pouvez prendre le temps de consulter avant de confirmer ou non l’enregistrement de la session. Et là, surprise! La montre vous informe que vous avez battu un nouveau record !!! En effet, chaque fois que vous allez plus vite sur des distances prédéfinies (1km, 1 mile, 5 km… jusqu’au marathon) , la montre vous le dit. Aussi, elle vous indiquera lorsque vous aurez battu votre record de vitesse maximale ou que vous aurez parcouru votre plus longue distance. A propos de la vitesse maximale, vous ne battrez pas souvent votre record car l’accéléromètre inclus dans la montre à une besoin que quelques fractions de secondes pour se stabiliser, ainsi, dès le départ de la session matinale de mon épouse, la montre a enregistré une vitesse de 32km/h ce qui est très peu probable!

garmin forerunner 220 HRM

Le transfert de données :

Une fois rentré à la maison, connectez votre montre à l’ordinateur à l’aide du câble pour transférer les données de votre sortie sur Garmin Connect, la plate-forme sur internet de la marque. Sur ce point, lors de la première installation, j’ai été dirigé vers l’installation de Garmin Express, le logiciel assurant le transfert (comme Moveslink2 chez Suunto). Mais force est de constater que ça ne fonctionnait pas, j’ai installé alors la version que j’avais utilisé lors du test de la 620, à savoir Garmin Express Fit et là, plus de problème! Je dirai même que nous touchons à un gros point fort de cette Garmin Forerunner 220, c’est la rapidité impressionnante avec laquelle les données sont téléchargées, pas plus de 5 secondes (contre 3 à 4 minutes avec ma Suunto)! Peut-être est-ce plus long lors du transfert d’un ultra avec beaucoup plus de données mais pour le moment, ma femme court rarement plus d’une heure et 6 à 7km…

garmin forerunner 220 HRM

Garmin Connect :

Une nouvelle version de Garmin Connect est disponible, présentant une interface plus attrayante que la précédente. Là, vous avez accès à une page vous rappelant les données essentielles telles que la dernière activité, la montre que vous utilisez, les “amis” utilisant aussi la plate-forme et avec lesquels vous êtes connectés, etc… Et puis vous avez un menu sur la gauche vous donnant accès à toutes les informations : activités, équipements, contacts, calendrier, rapports, …

La page de présentation de votre dernière activité est assez claire et plutôt complète, elle vous présente toutes les informations utiles : distance, temps, dénivelé, allure, une carte avec la météo du jour, la force du vent, le tracé du parcours, des graphiques pour le profil du parcours, l’allure, la fréquence cardiaque, la cadence (en pas par minute) et enfin les données chiffrées plus complète (moyennes, maxima, …). Du côté du GPS, nous pourrons noter que la précision est au rendez-vous, à quelques mètres près de celui de la Suunto.

Vous pouvez ensuite aller mesurer votre évolution en consultant la page des rapports.

garmin connect

Conclusion :

Cette Garmin Forerunner 220 HRM est une excellente montre pour les coureurs aussi bien débutants, qu’occasionnels ou plus expérimentés. Elle est très simple d’utilisation, efficace et permet d’enregistrer et de télécharger facilement les données essentielles pour le suivi de la progression. Pour les performers ou simplement pour la motivation, voir un nouveau record s’afficher est aussi très sympa. Avec un look attrayant, une légèreté sans comparaison, elle est un excellent atout, notamment pour les dames. La Garmin Forerunner 220 HRM est capable de bien plus, telle que la programmation d’entrainements personnalisés avec objectifs par exemple, mais ce sont des fonctionnalités que nous n’avons pas encore testé. Mais la Garmin Forerunner 220 HRM, comme la 620, n’est pas faite pour les baroudeurs, ceux qui aiment suivre un itinéraire, puisque les fonctions de navigation ne sont pas présentes.

J’aime : le look, le poids plume, la simplicité d’utilisation, la précision du GPS, l’écran couleur, la rapidité du transfert de données sur Garmin Connect.

J’aime moins : la faible autonomie avec le GPS actif (10h), l’absence de fonctions de navigation, le prix (299€, heureusement nous avions de bons de réduction).

En tout cas, ma femme est ravie, c’est le principal !

garmin forerunner 220 HRM

Cet article a 5 commentaires

  1. Avatar

    Hello Mr Lolo!
    Le père noël m’ayant apporté une jolie enveloppe j’hésite entre la 620 et la 220 je me dit que ce qu’a en plus la 620 est un peu “inutile” pour mon niveau. Tu en penses quoi?
    Merci et bonnes fetes de fin d’année

    1. lolotrail

      Le “tactile” peut être sympa, pour le reste, analyse de la foulée, connection wi-fi, … ce sont des plus qui ne serviront qu’à très peu de monde. Pour moi, la 220 offre suffisamment de possibilités pour toi et surtout les couleurs violet/blanc qui t’ira comme un gant (euh, une montre!). Garde le surplus d’argent pour autre chose, c’est plus utile! Bizz et bonnes fêtes!

      1. Avatar

        Merci beaucoup! Tu confirmes mon intuition du départ! Merci aussi pour ce test très complet 🙂

  2. Avatar

    Je cours avec la 620 depuis plus de six mois et même si j’ai longtemps hésité avec le 220 au moment de l’achat pour les même raisons que vous , je peux vous assurer que si je ferais encore aujourd’hui le même choix. L’analyse de la foulée, le tactile, le wifi, l’aide à la récupération, la couleur …. Ça a fait la différence et ça continue chaque jour même pour un petit coureur (6’40 au km) 😉

  3. Avatar

    Vu les spec, j’ai vraiment l’impression que la 620 ne vaut pas la peine pour le coureur lambda. En tout cas que la 220 est suffisante. Coptere n’a pas donné d’argument clair. Sinon, je préfère le modèle femme moi 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu