Epercienne 2015

Après le week-end Transju’Trail, il aurait été de bon usage de prendre un peu de repos… Une Verticale et 72km plus tard, les organismes peuvent être un peu fatigués…

Alors j’ai pris un peu de repos… 3 jours… et puis la machine redémarre, mais c’est en partie à cause de ma femme!! (fallait bien qu’elle y soit pour quelque chose…). Jeudi, c’est elle qui me demande si je peux courir avec elle alors comme je ne peux rien lui refuser (enfin quand on parle de course à pied), j’ai été faire une petite sortie avec elle en allant au passage battre mon record de la montée du facteur (clin d’œil à l’ami Franck qui découvre Strava et les segments!).

Normalement, après ça, ça aurait dû être un week-end pépère avec une sortie dominicale de récup’ … Mais il y avait aussi l’Epercienne. Cette course a vu le jour l’an passé. Il y avait peu de monde et j’ai réussi à m’y classer 6ème et 1er senior!!! Alors il fallait tout de même aller défendre cette performance pour la seconde édition!

Pour vous raconter cette petite course de 12km et 290m de dénivelé, j’ai enfin réussi à faire une carte interactive. Après mon échec sur le récit de la Transju, c’est un premier jet qui ne pourra que s’améliorer dans l’avenir.

Donc voilà mon Epercienne en images et quelques phrases. Pour plus de compréhension, je vous invite à aller dans le sens des grosses flèches bleues!

[imagemap id=”4616″]

 

J’améliore donc mon classement au scratch avec cette 5ème position. La satisfaction vient surtout du fait que j’ai réussi à résister au retour des poursuivants pour finir la montée et surtout en fin de course.

Voici le classement masculin (il y avait aussi 7 filles mais c’est un classement à part, je suis donc 5° sur 38 participants au total) :

Cette 5ème place me permet aussi de rester sur le podium senior mais sur la plus petite marche. J’ai tout de même eu droit à ma médaille :

avec le 2ème car le 1er était parti...
avec le 2ème car le 1er était parti…

Encore un bon petit week-end avec une petite course en prime… Maintenant, place au vrai relâchement, juste des entrainements et des sorties tranquilles en attendant l’UTTJ !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu