Du LUT à l’Eco-Trail des lacs

Du LUT à l’Eco-Trail des lacs

Arrivée Lyon Urban TrailLe Lyon Urban Trail du 14 avril dont je vous ai récemment fait le récit de course, m’a réservé son lot de surprises, bonnes comme mauvaises (mais plus de bonnes quand même !). Ce fut une magnifique course qui m’a permis de découvrir Lyon autrement, sous un soleil radieux. Un super chrono (45 minutes de moins que mes prévisions), un super classement (151° / 1541, j’avais annoncé 152° mais un coureur a été enlevé du classement…), plus de 400 kms pariés pour les associations, dont 341 pour l’Association Française Contre l’Algie Vasculaire de la Face et 58 pour Courir Pour Le Népal (j’espère que mes amis parieurs ont bien transformés leurs paris en dons ???). Voilà donc une première course solidaire qui a bien fonctionné, j’espère que la suivante (Marathon du Mont Blanc le 30 juin) aura autant d’engouement.
Côté mauvaise nouvelle, cette course (et surtout mes chaussures…) m’ont occasionné quelques jolies douleurs aux mollets et aux lombaires (de ce côté, ça va mieux) et une belle ampoule au talon droit. Une légère lésion persiste de ce côté, ce qui m’a empêché de m’entrainer comme j’aurais voulu cette semaine (juste une petite sortie entre collègues mercredi soir). J’espère que ça va aller en
s’arrangeant car dimanche, c’est l’Eco-Trail des Lacs à Clairvaux (voir le calendrier des courses) !

Après cette course solidaire en ville, sur les pavés et escaliers lyonnais, c’est le temps de retrouver les sentiers du massif jurassien pour du « vrai » trail running, dans les bois, sur terre, avec des côtes « naturelles », des descentes techniques et encore des vues splendides.

C’est tout ce que promet l’Eco-Trail des Lacs ce dimanche 28 avril. J’ai participé l’an passé sur la version Eco-Trail des lacs 201218 kms (dont nous avons refait une reconnaissance avec des amis et Renaud Colin, l’organisateur, courant mars) sous un départ pluvieux. Le soleil avait alors fait son apparition au bout de quelques kilomètres. Cette année, c’est sur le parcours de 36 kms que je me suis engagé (note : ne pas oublier au 1er ravito d’aller à droite et pas à gauche !). Je monte donc gentiment en puissance (et en distance) pour atteindre fin juin les 42.195 km du MMB (en passant par les 36km du nouveau parcours de la Transju’Trail début juin).

La météo n’a pas l’air encore une fois d’être favorable et la petite blessure n’est pas encore résorbée. Autant dire que niveau  préparation, ça va être juste. Du coup, je ne me fixe aucun objectif de temps (à part la limite fixée par les organisateurs), je vais y aller « à mon rythme » en tentant d’arriver entier et frais. Devant, la concurrence va être rude : une délégation d’une 50aine de coureurs
alsaciens seront présents et aux avant-postes, l’ami Sangé Sherpa fait partie des inscrits. Je suivrai donc ça de loin…

Salon Jura TrailTout ce que je sais, c’est qu’une fois de plus, j’aurai plaisir à rencontrer tous les potes trailers du Jura et alentours que j’ai l’habitude de voir à chaque départ de course, c’est que l’organisation devrait encore être au top avec Renaud aux manettes. Et puis, n’oublions pas, samedi, veille de trail, Romain de chez Gavand Sport organise son « Salon du Trail » en proposant un grand nombre de produits en
test avec la présence des représentants des différentes marques.

Malgré les prévisions météo, ça devrait encore être un beau week-end sportif !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu