Cross de Maisod / Crêt de Chalam

Cross de Maisod / Crêt de Chalam

Les week-ends se suivent et parfois se ressemblent un peu… Après un périple de 55km autour des lacs de Clairvaux, c’est cette fois au bord du lac de Vouglans que samedi nous avons été faire le Cross de Maisod avant de changer de décor pour la montagne du côté du Crêt de Chalam le dimanche.

Cross de Maisod

Depuis quelques années, le foyer de Maisod organise sa fête du village courant mai. Il s’agit d’abord d’une manifestation pour les enfants qui se retrouvent pour différents jeux et activités manuelles. Mais parmi les organisateurs, il y a aussi un coureur. Alors la fête est agrémentée d’un petit cross avec 2 parcours, un pour les enfants et un pour les plus grands. La grande distance se limite à 7km avec 150m D+ et n’a rien d’officiel : pas de chronométrage, des “dossards” maison, pas de classement… juste histoire de passer un bon moment et de partager quelques verres après la course.

J’y ai déjà participé 2 fois et j’y suis toujours monté sur le podium (plus facile lorsque la course n’est pas officielle, elle n’attire pas les chasseurs de chrono!). Qu’en sera-t-il cette année? Chaque fois, je me suis retrouvé derrière mon voisin, Christian et jusque là impossible de le battre!

Cette année, outre Christian évidemment présent, il y a d’autres “costauds” au rendez-vous : Laurent et Arnaud. Du coup, avant même de partir, je me résigne à glaner une 4° place…

Le départ donné, nous partons devant, avec quelques jeunes (voir très jeunes). La première boucle dans un pré devrait donc être cool… Sauf que Laurent et Christian commencent déjà sur une forte allure, que je suis… Si bien qu’à la fin de cette boucle, il y a déjà un léger écart juste derrière. Au retour au plat, Laurent passe devant et moi je le suis. Christian est juste derrière.

Les2-3km qui suivent sont vallonnés, sans difficulté. Le rythme imprimé par Laurent est dure à tenir mais j’accroche toujours. Je ne sais pas où est Christian que je n’entends plus derrière moi. Et puis c’est la grande descente vers les rives du lac. Je suis apparemment plus fort dans cette configuration alors je talonne Laurent et finis par le passer en arrivant en bas. Christian, également très fort en descente nous rattrape.

Me voilà devant à suivre le VTT ouvreur. Vu ma position, je me dis qu’il ne faut pas lâcher, avec un peu de chance, mes poursuivants auront peut-être du mal à suivre. Mais la relance au plat profite à Laurent, bien plus fort, qui me dépasse et me distance petit à petit. Je sais que Christian n’est pas loin. Sur la plage, je m’aperçois que Laurent à creuse un bel écart, j’ai bien 100m de retard !!

Et puis, au retour dans le bois, il faut remonter. Et là, je cale! Une fois de plus, je paie le départ trop rapide mais pour accrocher la tête, je n’avais pas trop le choix… Alors je marche et Christian me reprend. 20-30m plus tard, lorsqu’il me dépasse, je me remets à courir derrière lui malgré la côte assez exigeante. Mais lui aussi est plus fort et moins entamé que moi. Il me distance également.

Me voilà seul, même si je vois mon prédécesseur quelques dizaines de mètres devant et surtout, je suis persuadé d’être suivi et qu’un coureur me rattrape. Je pense à Arnaud mais je ne veux pas me retourner pour ne pas perdre plus de temps. C’est enfin le sommet de la côte et il faut maintenant relancer dans les singles du chemin des crabes (oui, des crabes, c’est un des sentiers des 7 contes de Jura Sud). J’ai perdu tout espoir de rattraper ceux de devant mais je souhaite surtout ne pas me faire rattraper alors je force un peu sur l’allure.

Autant dire que je ne suis pas au mieux de ma forme : quelques douleurs type “point de côté”, le nez complètement pris et envie de déglutir tous les 20m… Mais je ne veux pas lâcher. Nous revoilà sur l’aire de la fête et tous les enfants présents (dont les miens) nous encouragent. Il me reste à parcourir une fois de plus la boucle du départ, Laurent et Christian sont déjà au ravito… Cette boucle me permet d’avoir quelques points de vue sur les coureurs de derrière mais en fait, il n’y a personne… Je me suis fait peur pendant 2 ou 3km pour rien!

Bref, je termine cette course de 7km en 36’50, soit juste 3′ derrière Laurent qui gagne. Me voilà donc 3° et à nouveau sur le podium mais … toujours derrière Christian!! Après avoir repris mes esprits, je rebrousse chemin pour retrouver Laetitia qui courait aussi et finir le parcours avec elle.

La soirée suivra avec quelques verres de bière et macvin avec les amis présents (Dudu père et fils, Jean-Patrick , Béné, …) et la remise des prix avec de superbes trophées sauf pour moi qui gagne une brioche… faite par mon beau-père!

Encore un chouette moment de passé avec les amis et une bonne séance de vitesse !!

 

Crêt de Chalam

Autre ambiance pour ce dimanche puisque nous nous tournons cette fois côté montagne. La sortie Crêt de Chalam est devenue un rituel des Lacets du Lizon. Tous les ans, le départ est donnée au centre de Saint Lupiçin (désormais les Coteaux du Lizon) pour rejoindre le fameux sommet du Haut-Jura, en passant par Chassal, Sur Ciry, les Bouchoux, La Pesse… et finir tous ensemble autour d’un pique-nique. Le parcours intégral mesure environ 33km et 1600m D+.

Comme j’ai fait 55km la semaine passée à Clairvaux, une bonne séance ce samedi et que je dois encore faire 70km samedi prochain, je décide cette année de profiter du départ du village des Bouchoux pour seulement 14km, c’est bien suffisant. Laetitia et les enfants me déposent donc aux Bouchoux où avec les collègues présents nous attendons que les courageux partis à 7h le matin nous rejoignent. Une fois la jonction effectuée et après une petite pause bien méritée pour eux, nous pouvons partir.

Le chemin comment tout de suite par une belle montée pour atteindre la majestueuse Croix des Couloirs qui trône au sommet de la crête, surplombant la vallée du Tacon. Pause au sommet pour les photos.

Nous poursuivons ensuite en direction de la Pesse en empruntant un petit sentier un descente prolongé par un bout de route en montée. Arrivés au centre du village, nous profitons de la fontaine pour nous rafraîchir car la météo est avec nous et la chaleur aussi! Puis le périple continue par des chemins qui croisent la route montant en lacets.

Nous arrivons ainsi à la Borne aux Lions où nous attendent Laetitia et les enfants. Elle veut monter avec nous et Lenny aussi alors nous suivons le groupe. Dans la montée, les chemins sont encore couverts d’une épaisse couche de neige ce qui complique fortement la progression du petit de 6 ans. Je le fais alors grimper sur mon dos et nous repartons pour l’ascension du Chalam.

Évidemment, le reste du groupe prend de l’avance mais petit à petit, nous avançons et finissons par atteindre le l’objectif, le sommet du Crêt de Chalam culminant à 1560m d’altitude. A cette hauteur, nous pouvons contempler la haute chaîne des Monts Jura et derrière, nous distinguons le massif du Mont Blanc malgré la brume et les nuages. De l’autre côté, la Croix des Couloirs se distingue avec das son prolongement, notre petit village de Pratz!

Nous redescendons comme nous sommes montés (c’est à dire avec Lenny sur le dos) pour rejoindre les copains et encore une fois passer un bon moment autour d’un pique-nique “estival” à la Borne aux Lions.

Ce fut donc un week-end sportif mais sans compet’ (ou presque), surtout pour le plaisir. Mais les choses sérieuses reprennent dès le week-end prochain avec ma dernière grande distance pour préparer l’Ultra 01 XT : ce sera à Hauteville-Lompnes (01) pour la Promenade du Bûcheron de 70km et 3000m D+.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar

    J’adore la petite photo de famille à la fin !

    bravo pour ta course et la balade à l’air vraiment belle, faut que je vienne découvrir le Jura bientôt 😉

    Bisous

    1. lolotrail

      Quand tu veux Aurore ! Il y a encore de belles courses accessibles cet été et en automne!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu